Articles de l'équipe

Destination Monts-Valin : Destination aventure!

Publié le 31 mars 2021 - Valérie Ménard

Cette année dans le cadre de l’émission Motoneiges.TV, nous avons osé essayer le hors-piste avec une équipe de rêve!  Mais, avant notre journée en hors-piste, nous sommes sortis explorer les sentiers Jocelyn, Isabelle et moi question de voir si la réputation des Monts-Valin valait le déplacement.  Et, nous n’avons pas été déçus!

Premier après-midi : Daniel, le co-propriétaire de la place et surtout un vrai gars motivé et passionné, nous a fait un parcours sur mesure pour nous permettre de faire une randonnée intéressante avec un itinéraire correspondant à nos besoins : distance raisonnable et retour pour le souper (couvre-feu à respecter).  Un beau 80 km où l’application iMotoneige a été tout de même bien utile…  Hé oui…  nous nous pensions bien hot avec notre expérience en sentiers, mais force est de constater que la confiance est parfois notre meilleur ennemi! 

Nous avons donc débuté la randonnée tout en assurance, en admirant le magnifique coucher de soleil à travers les panoramas montagneux.  La surfaceuse venait de passer, les sentiers étaient impeccables et chaque kilomètre nous laissait sans voix.  Évidemment, qui dit coucher du soleil dit : refroidissement de la température mais nous étions bien habillés et tout roulait comme sur des roulettes donc, on profitait!

Aventure vous dites?

L’aventure a commencé au moment où nous avons emprunté le sentier 262.  LE sentier où on réalise que la motoneige est un sport : bosses, courbes intenses, largeur réduite bref, le parcours du combattant!  Ce serait peu dire de mentionner que j’avais l’impression d’être sur un parcours de snocross!  Évidemment qui dit bosse et virages dit plaisir assuré et comme nous étions concentrés à accomplir la mission et finir ce parcours de 80 km en goûtant chaque seconde, nous étions déterminés à bien en profiter.  C’est peut-être à ce moment que la concentration sur les indications à suivre a connu des failles…

-        « On ne devait pas déjà avoir rejoint la Trans 93? » 

-        « Hum… laisse-moi regarder le iMotoneige… »

-        « Effectivement! On a dû tourner du mauvais côté à notre 10e fourche lol! » 

Le temps continuait sa course et nous étions bien loin du chalet!  Motivés?  Oui, nous étions franchement en direction de Chicoutimi et il fallait rebrousser chemin, reprendre la piste de snocross et tester notre endurance au froid!  Après avoir contacté notre guide Dan pour lui dire de ne pas s’inquiéter de notre retard, tout en étant rassurés de savoir qu’il était là en cas de besoin malgré son fou rire de nous voir perdus en sentier, nous avons repris la route vers la Trans 93 avec autant de plaisir que de courage!  Une randonnée de 80 km qui s’est transformée en expédition de plus de 100 km mais qui nous a réellement permis de tester notre endurance!

Hors des sentiers battus en toute légalité

Qui dit Monts-Valin dit : hors-piste!  C’est donc avec Dan, Dave, Jeff le chef et Joanie, que nous sommes partis 2 jours plus tard arpenter les lacs de la région pour pratiquer nos manœuvres de base.  

Il faut le dire : on ne part pas sans le discours de préparation qui nous montre les règles et le volet sécurité du sport.  On nous explique les commandes des machines, les positions standard, la procédure en cas d’incident et on s’assure que nous sommes bien à l’aise avant de partir.   Côté service c’est dur à battre : Dan avait préalablement réglé nos machines d’après la morphologie de chacun : ça c’est du service de pro! Contrairement aux randonnées en sentier ou l’on peut faire en moyenne de 200 à 300 km par jour pour considérer que la sortie a été rentabilisée, en hors-piste, le calcul se fait plutôt en comptant le nombre de manœuvres réussies parce que si on fait 10 km, c’est que la journée a été satisfaisante!

Dan avait préalablement ajusté les machines à la morphologie de chacun. Quel service de pro!!!

Recommencer à zéro

Malgré notre expérience en sentier, nous nous sommes rapidement rendu compte que tout est à réapprendre…  Contrebraquage, gestion du poids, position des mains, position du corps, position des pieds, gestion du frein et de l’accélérateur : faire du hors-piste c’est comme un cours de danse intensif « gaz, break, pieds, gaz, tourne, non, l’autre bord oufff », bref, une vraie gymnastique cerveau-corps!

Rien n’est à l’épreuve de Dan et ses guides : ils sont patients, connaissants et professionnels.  Nul besoin d’être bien loin du sentier pour réaliser que la conduite est complexe : après à peine 2 km entre les arbres sur la neige vierge, nous nous étions déjà enfoncés dans la neige molle!  « Creuse, tape la neige, go! », « Donnes-y du gaz! », « Vas-y, t’es capable : les deux pieds sur le marchepied! », inutile de dire qu’il ne faut pas avoir peur du ridicule !

Chacune des manœuvres nous a été montrée patiemment et, bien installé en bordure, Dan surveillait chacun de nos mouvements, pour ensuite corriger nos erreurs et nous permettre de bien maîtriser le tout.  Est-ce qu’on tombe quand on fait du hors-piste?  OUI!  Beaucoup!  Et à chaque fois que la motoneige disparaissait sous la neige, nos guides arrivaient à la rescousse pour nous montrer comment la sortir.  Ça aussi ça fait partie de l’apprentissage!   Pas un moment dans la journée nous avons senti la pression de réussir, la patience des guides est clairement un atout quand on est novice.

Anecdote

Lors des pauses entre les exercices sur les lacs, nous prenions le temps d’admirer les prouesses des guides.  Rien ne donne plus envie de réussir, que de voir un pro exécuter les manœuvres en souplesse!  Slalom, sauts, « donuts », « tree hill », un vrai ballet dans la poudreuse. 

Même les meilleurs finissent par se prendre au jeu et c’est après une danse entre les arbres qu’il a fallu déprendre Dan qui a rencontré des trous d’air sous la poudreuse…  Sept pieds de neige, de l’huile de bras, des fous rire intenses et beaucoup de passion nous ont permis de réaliser que le hors-piste, ça reste un sport de cardio même pour les habitués!

Une soirée à la hauteur de la journée

Après une telle journée, inutile de vous dire que nos muscles nous faisaient bien sentir qu’ils existaient!  Et c’est sous les bons soins de Jeff le chef et Bonnie que s’est terminée cette journée incroyable :  côtes levées maison sur le BBQ, délicieuses patates rissolées à la sauce du chef, petite bière dans le confort du chalet, nous avons pu revenir sur cette journée extraordinaire tout en prévoyant déjà la prochaine… oui… nous sommes réellement charmés par ce sport intense et exigeant et l’hiver qui s’achève nous pousse déjà à prévoir une formation supplémentaire la saison prochaine. 

Lorsqu’il est pratiqué de façon sécuritaire et dans un lieu autorisé, le hors-piste c’est vraiment une activité qui ne peut que vous faire sourire. 

Vous pourrez donc le constater la saison prochaine lors de nos reportages dans le magazine Motoneige Québec : Destination Monts-Valin on revient!

Ces articles pourraient vous intéresser

Huis Clos + 25 à 40 %
Restaurant - Prêt à emporter

Huis Clos