Industrie

Deux nouveaux modèles chez Ski-Doo en 2022

Publié le 19 février 2021 - Michel Garneau

S’étant approprié environ 50% des parts de vente sur le marché mondial de motoneiges, on peut dire que la division Ski-Doo de BRP est à son affaire. Voilà que cette impressionnante lancée technologique qui est devenue la marque de commerce du fabricant depuis quelques temps, se poursuit pour 2022. 

Faisant l’objet de rumeurs et de photos espion depuis quelques temps, sans doute LA grosse nouvelle pour un bon nombre d’adeptes québécois, est le retour de la célèbre Mach Z. Celle-ci est munie du moteur Rotax 900 ACE Turbo R qui affiche une puissance de 180 ch, il est donc le plus puissant moteur de motoneige jamais offert par le fabricant.  Avec ses suspensions abaissées (de 1,5 po) avec amortisseurs semi-actifs Smart-Shox (par KYB), un système de direction à double pivots, son tableau de bord panoramique ACL couleur de 7,8 pouces et bien sûr, un coloris noir carbone (aux accents titane liquide), la nouvelle Mach est prête à épater la galerie. Offerte uniquement en commande printanière, elle est équipée des suspensions rMotion X à l’arrière et RAS X à l’avant, de skis Pilot X, d’un amortisseur central KYB Pro 40 ajustable en compression, ainsi que d’un pare-brise et de protège-mains de couleur fumée noire. Deux choix de chenilles de 38 cm x 348 cm x 3,2 cm (15 po x 137 po x 1,25 po) sont offerts, soit une Ice Ripper XT à fabrication unipli et avec crampons encastrés ou une RipSaw de fabrication à deux plis, ce qui la rend plus résistante lorsqu’elle est cramponnée. 

Les amateurs de hors-piste n’ont pas été oubliés non plus avec le lancement de la nouvelle Summit Edge. Positionnée comme un modèle haut de gamme offert en saison, la nouvelle Edge est placée entre la version X (commande printanière uniquement) et la SP. Offertes uniquement avec le moteur 850 E-TECH, les Edge viennent de série avec le système de démarrage SHOT. Le système de contrôle de la courroie d’entraînement introduit l’an dernier, s’y retrouve aussi.  

Parmi ses caractéristiques, on retrouve un siège compact et léger résistant aux intempéries, le guidon à diamètre plus petit, un tunnel court avec garde-neige ultraléger, 4 points d’attache LinQ de série et le tableau de bord numérique de 4,5 po. Du côté suspensions, la suspension arrière est la célèbre tMotion alors que la RAS 3 a le mandat à l’avant. Celle-ci, qui permet d’ajuster l’écart entre les skis entre 91 et 95 cm (35,7 à 37,4 po), est munie de bras de pivots légers et skis Pilot DS3. Les amortisseurs sont des HPG (par KYB) à gaz à haute pression. Quatre chenilles PowderMax Light avec FlexEdge de 40,6 cm (16 po) sont offertes, soit en longueurs de 391,2, 419,1 ou 444,5 cm (154, 165 ou 175 po). La « 154 » est disponible avec profil de 6,4 (2,5) ou 7,1 cm (3 po) alors que les versions 165 et 175 sont offertes uniquement avec des talons de 3 pouces.

Pour plus de détails

Ces articles pourraient vous intéresser