Industrie

La gammePolaris 2021

Publié le 4 mars 2020 - Michel Garneau

Avec le lancement de sa gamme de motoneiges 2021, Polaris poursuit le superbe travail effectué depuis maintenant plusieurs années. Parmi les nouveautés on y retrouve un ajout à la famille des moteurs Patriot, soit un 650, ainsi qu’une évolution du châssis AXYS, nommé Matryx. Parlons aussi de nouvelles versions plus longues de la RMK Khaos lancée l’an dernier, chose qui fera certainement plaisir aux amateurs de hors-piste. Si on gagne sur un côté, on perd de l’autre et, mise à part sa présence dans les modèles Titan, le célèbre moteur Cleanfire 800 HO disparaît de la gamme.  Allons plonger davantage dans la cuvée 2021 chez le fabricant de Roseau, au Minnesota.

650 Patriot

Basé de près sur son grand frère le 850 Patriot, le nouveau 650 est voué à remplacer le 600 Cleanfire, soit le premier moteur à injection semi-directe du fabricant. Tout comme son grand frère le 850, le nouveau bicylindre a une course de 74 mm. Toutefois, des nouveaux cylindres, pistons et chambres de combustions acceptent des pistons d’un diamètre de 74,8 mm, réalisant ainsi un moteur aux dimensions « carrées » (où la course et l’alésage sont de tailles égales, ou presque). On nous dit que le vilebrequin est presqu’identique à celui du 850 mise à part son balancement révisé en fonction des nouvelles composantes. Le 650 fait appel à son tour au système de soupapes d’échappement EVES-II. Celui-ci censé être 25% plus rapide que le système utilisé sur le 600 Cleanfire, chose qui améliorera la vitesse de réponse du moteur. De plus, le fait que le système opère en 3 phases (soit en gérant les lumières d’échappement auxiliaires également) permettra de réaliser un meilleur rendement à bas et mi-régimes.  Du côté de l’admission, le nouveau moulin sera doté de clapets V-Force, facilitant l’entrée d’air par les tuyères de 50 mm.  Un nouveau bloc de commande électronique est chargé de gérer le tout.  On nous annonce que le nouveau moteur réalise 10% plus de puissance et 14% plus de couple que le 600, ceci en dépit d’une consommation d’essence réduite. Plus intéressant encore, le nouveau moteur est calibré pour rouler à l’essence ordinaire (indice d’octane 87) et avec contenu d’octane allant jusqu’à 10%, chose qui devrait réaliser des économies intéressantes au quotidien. Enfin, le nouveau 650 Patriot fait appel à des nouveaux supports-moteur inspirés de ceux conçus pour le 850, assurant ainsi une réduction du taux de vibration ainsi qu’un meilleur contrôle de la distance séparatrice entre les poulies.

850 Patriot

Rien de nouveau du côté mécanique sur ce puissant moulin de 840 cc mais, à la différence des deux dernières années, le 850 Patriot sera offert en saison et non pas uniquement en commande printanière.

Châssis Matryx

Les instances chez Polaris nous parlent fièrement d’un nouveau châssis qui révolutionnera la conduite. Dans les faits, celui-ci est une évolution du superbe châssis AXYS qui est avec nous depuis 2015. Les éléments clés de la plateforme AXYS (la cloison, la suspension avant et le système d’entrainement) demeurent pour ainsi dire identiques. Les ingénieurs ont travaillé fort pour emmener des améliorations au poste de conduite et au carénage, ceci dans le but de rendre l’expérience de conduite encore plus plaisante et interactive. Inspiré du bolide de snocross du fabricant, on nous parle d’une console qui est plus étroite de 12,2 cm/4,8 po et d’une portion médiane amincie de 7,1 cm/3 po. On nous dit que ceci facilite les déplacements du pilote ainsi que multiplie la plage de possibilités. On a également porté une attention particulière à la protection contre le vent, permettant d’améliorer celle-ci de façon considérable.

Un nouveau maître-cylindre Stealth (à design axial) remplace l’unité radiale utilisé auparavant. Le nouveau levier plus ergonomique assure une meilleure maîtrise de ce qui est déjà le meilleur frein de l’industrie. Polaris offre aussi des nouvelles poignées chauffantes et un pouce chauffant qui sont réglables électroniquement à une température précise pour un confort accru, et ceci peu importe la température ambiante. Déjà le pionnier de l’éclairage DEL sur les motoneiges, Polaris revient à la charge avec un nouveau système d’éclairage à phares DEL de type projecteurs (nommé NightBlade). Enfin, on a ajouté un nouveau système d’intégration d’accessoires nommé Lock & Ride FLEX à la portion arrière du tunnel, celui-ci facilitant l’utilisation des nombreux accessoires qui sans doute suivront.    

Indy VR1 et Switchback Assault 146

Les nouvelles Indy VR1 et Switchback Assault 146 viennent équipées d’un nouveau tableau de bord interactif nommé 7S Display. Le cœur du système est un écran tactile pleine couleur de 7 po. En plus d’incorporer les informations traditionnelles (indicateur de vitesse, tachymètre, température du moteur…), on y retrouve le système Ride Command du fabricant. Tout ne s’arrête pas là et parmi les nouvelles fonctionnalités on y retrouve la connectivité Bluetooth, la localisation de membres du groupe (Group Tracking), Media Player (pour écouter de la musique) et un choix de 4 modèles d’écrans.  

Du côté des suspensions, celles-ci reçoivent des amortisseurs ajustables Velocity de Walker Evans dans les positions avant et arrière. De nombreux choix de chenilles sont offerts également. À noter que ces modèles seront offerts uniquement en commande printanière par le programme Snow Check.

Indy XC « Launch Edition »

Les acheteurs voulant se procurer une nouvelle Indy XC fabriquée à même la nouvelle plateforme Matryx mais ne souhaitant pas les équipements haut de gamme des éditions VR1 pourront opter pour les modèles plus de base baptisés Launch Edition. À la différence des VR1, les Launch Edition reçoivent le tableau de bord Message Center et des amortisseurs Force (réglables en compression) par Walker Evans. Celles-ci sont offertes en quantités limitées en versions de 129 ou 137 po.   

Chenille Series 8

Polaris ajoute une nouvelle option de chenille à son répertoire déjà bien garni de chenilles pour ses modèles de la famille RMK. La nouvelle chenille, baptisée Series 8, est la première offerte par le fabricant avec un pas de 3,5 po. Offerte en longueurs de 155 et 165 po, elle est dotée de talons de 2,75 po. On nous dit que sa légèreté, un effet secondaire de son pas rallongé, permet une réponse plus rapide alors que ses talons plus rigides et son design à flexion optimisée fait d’elle la chenille la plus polyvalente offerte chez Polaris, selon le fabricant.  

Système QuickDrive2  

Depuis quelques années déjà, le système d’entraînement par courroie QuickDrive est un incontournable sur les Pro-RMK avec chenilles Series 6 (avec talons de 2,6 po). Par le passé, toutefois, les modèles avec chenilles aux talons de 3 po devaient faire appel à un carter à chaîne traditionnel. Voilà que Polaris a vu bien de rectifier le tir pour 2021 en offrant une variation du QuickDrive pour les modèles à chenille plus agressive (incluant la nouvelle Series 8). Avec une démultiplication additionnelle de 10%, le nouveau QuickDrive2 permet aux pilotes de modèles munis de la chenille Series 7 (et Series 8) de profiter de ce système à basse inertie.

Des Titans plus raffinées

Polaris nous propose des mises à niveaux censées rendre ses modèles sport-utilitaires plus doux et silencieux. Pour commencer, on a révisé le système d’entraînement, remplaçant le bras de transfert et le roulement et boitier de roulement du côté du carter. On a également remplacé les barbotins avec un design plus silencieux et efficace.  Du côté des chenilles, la RipSaw aux talons de 1,375 po n’est plus, les choix s’arrêtant à deux modèles Cobra aux talons de 1,5 ou 1,8 po. Celles-ci ont également un nouveau design censé réduire la vibration et le bruit.   

RMK Khaos

Alors que la RMK Khaos était offerte uniquement en version de 155 po l’an dernier, Polaris élargi sa gamme en y ajoutant une version de 163 po (avec chenilles Series 6 aux talons de 2,6 po ou la Series 7 avec talons de 3 po) ou encore une version de 165 po (chenille Series 8).

Ces articles pourraient vous intéresser