Industrie

La nouvelle gammeSki-Doo 2021!

Publié le 17 février 2020 - Michel Garneau

Une autre année, une autre série d’innovations chez BRP. Tel qu’attendu, le fabricant a complété le déroulement de sa plateforme modulaire REV G4 au sein de sa gamme de motoneiges avec la migration des modèles Skandic et Tundra à celle-ci. On nous présente aussi deux nouvelles suspensions, soit la rMotion X et la RAS X, ainsi que deux nouveaux skis (Pilot X et Pilot TX) conçus pour optimiser cette nouvelle suspension avant. Parlons aussi d’un nouveau moteur, le 600 EFI, celui-ci remplaçant les anciens 600 à carburateur et 550 à ventilateur.  Nous y retrouvons aussi des nouveaux modèles, ainsi qu’une refonte majeure du tableau de bord numérique sur certains modèles haut de gamme. Passons maintenant à un traitement plus détaillé des nouveautés chez Ski-Doo pour l’année-modèle 2021.

Moteur Rotax 600 EFI

Ce nouveau moteur est basé sur le superbe 600R E-TEC, ses dimensions compactes lui permettent de servir dans la plateforme REV G4. Le 600 EFI utilise les mêmes carters que le 600R, ainsi que les mêmes tuyères (de 52 mm) et papillons d’admission.  À la différence du 600R, toutefois, les injecteurs E-TEC n’y sont pas, les injecteurs de carburant (soit les mêmes unités que l’on retrouve en capacité « auxiliaire » dans le 850 E-TEC) étant situés dans la tuyère, d’où son nom EFI.  Toujours à la différence du 600R, le 600 EFI n’est pas muni de soupapes d’échappement RAVE. Le moteur est offert avec démarreur électrique de série et une poulie pDrive, soit une version à glissières traditionnelles (plutôt qu’aux rouleaux doubles que l’on retrouve sur les versions dites de plus haute performance), rappelant la version utilisée sur le 900 ACE. Certifié par l’EPA/Environnement Canada, on nous parle d’une puissance de pointe de 85 ch à une vitesse maximale de 7500 tr/min.  On retrouve le moteur 600 EFI dans de nombreux modèles, y compris les nouvelles Skandic Sport et Backcountry Sport.

Suspension arrière rMotion X

Voilà déjà 9 années depuis le lancement de la célèbre suspension rMotion originale.  Au cours des années depuis, celle-ci s’est taillée une place au sommet des suspensions arrière de sentier en raison de son niveau de confort incomparable. Sentant que les efforts de la concurrence portaient fruit et que l’écart se resserrait, les ingénieurs chez BRP ont choisi de jeter un regard à la rMotion en vue de la rendre encore plus performante. Pour ce faire, on a augmenté la longueur du bras avant par 30 mm et rehaussé son point d’ancrage sur la glissière par 10 mm, deux mesures permettant de réduire le transfert dynamique (soit le soulèvement du devant de la motoneige en accélération). Ceux voulant maintenir les caractéristiques de conduite de la rMotion originale pourront utiliser le point de pivot excentrique, celui-ci permettant de rabaisser le point d’ancrage arrière à sa hauteur originale (soit identique à la rMotion). Le bras arrière, quant à lui, est plus long également, chose qui est rendue possible par la décision d’offrir la nouvelle rMotion X uniquement en versions de 129 et 137 po (la contrainte de configurer celle-ci pour une chenille de 120 po n’étant plus applicable).  On nous parle donc de 6 mm de course de plus à l’avant et 22 mm au niveau de l’essieu arrière. Enfin, les ingénieurs ont porté une attention particulière au poids de chaque composante, permettant de réaliser une perte de 5 lb (2,27 kg).

Suspension avant RAS X  

La suspension avant RAS 3 évolue à son tour, devenant la nouvelle RAS X. Comme cette première, la RAS X est offerte en version à bras de pivot (modèles X) et en format à double pivots (modèles X-RS). On nous informe que les points d’ancrage des bras triangulaires au châssis sont identiques mais que les bras eux-mêmes et les amortisseurs sont plus longs (de 10 mm dans le cas des amortisseurs), augmentant l’écart entre les skis de 19 mm et la course de 12 mm.  À noter que malgré le débattement supérieur, la hauteur de conduite n’a pas changé en raison de l’augmentation de la flèche statique. Les bras de pivot reçoivent plus d’usinage, chose qui permet de sauver un peu de poids. Toutefois, la géométrie de ceux-ci demeure inchangée (l’angle de chasse demeurant 22 degrés et le déport restant à 10 mm).  

Les modèles X-RS reçoivent des nouveaux amortisseurs à tige de 16mm (plutôt que 12 mm), ceci dans le but de les rendre plus durables. On a également supprimé l’ajusteur de rebond. Enfin, le diamètre demeure 36 mm.

Nouveaux skis Pilot

Les modèles munis de la nouvelle suspension avant RAS X reçoivent également des nouveaux skis, soit le Pilot X (qui remplace le Pilot 5.7) ou le Pilot TX (plutôt que le Pilot TS). On nous parle de peaufinage des dimensions des quilles et des lisses, des révisions censées hausser le taux d’adhésion.  

Nouveaux modèles « Sport »

La sous-gamme des modèles Sport prend de l’expansion avec l’ajout de deux nouveaux modèles pour 2021. Débutons avec la nouvelle Backcountry Sport, celle-ci ouvrant un nouveau créneau « écono » pour cette famille d’hybrides extrêmes. Propulsée par le moteur 600 EFI, elle demeure fidèle à sa lignée en utilisant la suspension RAS 3 à l’avant et la cMotion à l’arrière.  Une chenille Cobra aux talons de 1,6 po assure un bon rendement en toutes conditions alors que des amortisseurs hydrauliques (Motion Control) voient à votre confort tout en restant à prix modique.

La Skandic Sport est un autre nouveau modèle, celle-ci faisant appel elle aussi au moteur 600 EFI. Reposant sur le châssis REV G4, sa suspension avant est la célèbre LTS à poteaux (avec skis Pilot 7.4) alors que la SC-5U à charnière fait le travail à l’arrière. La chenille, aux dimensions de 20 x 154 x 1,25, complète le tout.

Expedition SWT   

La version SWT de la famille Expedition délaisse à son tour la plateforme REV-XU en faveur du châssis REV G4. Arborant toujours son impressionnante chenille de 24 x 154 po, des skis Pilot 7.4 et la transmission Easy Shift, la SWT est prête à travailler dans la neige profonde. Nouveauté pour cette année, sa chenille Cobra aux talons de 1,5 po adopte la technologie Silent, réduisant à la fois vibration et bruit.  On a multiplié le choix de moteurs cette année, le 900 ACE Turbo et le 600R E-TEC étant maintenant disponibles également, en plus du 900 ACE.

Des montagnardes « Turbo »

Le moteur 850 E-TEC Turbo lancé le mois dernier est présent dans de nombreux modèles Summit (X Expert) et Freeride pour 2021, chose qui fera certainement le bonheur des adeptes de neige profonde circulant à haute altitude dans l’ouest du continent.   

Ces articles pourraient vous intéresser