Industrie

BRP lance un deux-temps turbo !

Publié le 14 janvier 2020 - Michel Garneau

Si certains ont pu accuser BRP Ski-Doo de trainer de la patte en ce qui concerne le lancement d’un moteur quatre-temps turbocompressé, on ne peut en dire autant dans le cas de l’introduction d’une motorisation deux-temps à compresseur. Voilà qu’avec le lancement du nouveau moteur Rotax 850 E-TEC Turbo, le fabricant devient le premier, toutes industries confondues, à offrir un deux-temps turbo de série, ce n’est pas peu dire!

Disponible dans un modèle limité de mi-saison (soit une « 2020,5 » Summit 850 E-TEC Turbo), son moteur est le produit de plus de 3 années de travail acharné par les ingénieurs de Ski-Doo et de Rotax. Le cœur du moulin est un nouveau turbocompresseur conçu et fabriqué par Rotax, et ce uniquement pour cette application. Alors que certains auraient possiblement souhaité voir une puissance de pointe faramineuse, les ingénieurs ont plutôt opté pour maintenir la puissance à 165 ch (soit la même que la version atmosphérique) avec la différence que la version Turbo maintient cette puissance jusqu’à une altitude de 8000 pi (2438 m). Une fois passé ce seuil d’élévation, on nous dit que le moteur préserve une majoration de 40 ch comparativement au 850 E-TEC ordinaire. La régularisation de la puissance fait en sorte que la calibration des embrayages sera adaptée à pratiquement tous les environnements, chose qui n’est pas le cas avec un moteur atmosphérique qui, lui, subit une perte de puissance d’environ 3% par 1000 pi (305 m) d’élévation. L’ensemble de l’œuvre saura certainement plaire aux adeptes de l’ouest du continent.

On nous dit qu’un objectif principal de la conception fut le maintien de la réponse dynamique qui est tant appréciée sur le 850 E-TEC atmosphérique. Pour y arriver, on a conçu un système de dérivation pour la boîte à air, le moteur aspirant son air par ce conduit tant et aussi longtemps que la pression d’admission soit en deça de la pression ambiante. Une fois que la turbine génère une pression supérieure, l’entrée d’air se fait par le système du turbo. On nous parle d’une pression maximale allant jusqu’à 4 lb/po2, un cap qui permet de maintenir une fiabilité exceptionnelle tout en fonctionnant sur de l’essence à indice d’octane de 91 (plutôt que de l’essence de course). La pression est maintenue par une soupape de décharge opérée par le bloc de commande électronique.

Toujours dans le but d’optimiser la réponse dynamique, le vilebrequin est usiné davantage, réduisant son poids et il s’ensuit son inertie. Ceci fait en sorte que le moteur Turbo ne peut être offert avec un démarreur électrique (le démarreur par rappel et le système SHOT sont tous deux de série).  Enfin, étant un modèle de série, la nouvelle Summit 850 E-TEC Turbo respecte les mêmes normes d’émanations et de niveaux sonores que toutes les autres motoneiges modernes.

Du côté châssis et suspensions, la nouvelle Summit Turbo est, pour ainsi dire, un mélange de Summit X et de Summit X Expert. En commun avec le X, le bloc d’élévation est de 165 mm et les amortisseurs arrières sont de HPG Plus. En passant à la Expert, on a préservé le tunnel court et le garde-neige ultracompact, les amortisseurs avant HPG Plus avec revêtement en Kashima et l’ajusteur de courroie de limitation de la suspension arrière. Un nouveau banc aide à couper dans le poids, tout comme un nouveau capot une pièce qui réduit les masses par 6 lb (2,7 kg) de poids. Somme toute, avec un poids à sec annoncé de 466 lb (211 kg), elle pèse 10 lb de plus que la Summit X 165 avec chenille aux talons de 3 po.

On annonce un PDSF de 20 599 $ (taxes, transport et frais de préparation en sus).  On nous dit que seulement 1000 unités seront produites, avec 34 destinées au marché québécois.  Les livraisons aux concessionnaires sont censées débuter le vendredi 17 janvier.

Moteur 849 cc
Admission Injection directe
Échappement Tuyau calibré 
Frein Hydraulique à disque
Dimensions (Llh) 129,9 x 42,5 à 43,7 x 54,9”
Réservoir 36 litres
Poids 466 lb
Écart entre les skis 35,8 à 37,4”

 Suspension avant : RAS 3, barre stabilisatrice, amortisseurs : HPG Plus (avec Kashima), débattement : 8,5". Skis : Pilot DS 3 avec lisses au carbure. 

Suspension arrière : tMotion avec sangle de limitation réglable, amortisseurs : HPG Plus, débattement : 9,4". Chenilles: 16 x 165 x 3" PowderMax Light FlexEdge.

Équipement de série : Démarreur SHOT, marche arrière électronique, pouce et poignées chauffantes, guidon en alum. avec bloc d’élévation, crochets en J, sangle de montagne, témoin de niveau d’huile, indicateur de température électrique, indicateur de niveau d’essence électrique, indicateur de vitesse et tachymètre numériques, capot uni pièce, garde-neige ultra-compact, siège ultra-léger. Couleurs : Jaune et noir. 

Équipement en option : Rétroviseurs, attache pour remorque.

Ces articles pourraient vous intéresser