Industrie

Du nouveau chezYamaha en 2021

Publié le 9 mars 2020 - Michel Garneau

Dernier des grands fabricants à divulguer sa gamme de motoneiges 2021, Yamaha continue sa remontée avec des nouveaux modèles pour débutants, un modèle sport-utilitaire avec un moteur deux-temps plus musclé et, enfin, un retour au segment des motoneiges de montagne (eh oui, avec motorisation deux-temps!)

Nouveaux modèles de 400 cc

Sans grande surprise, les grandes nouveautés chez le fabricant nippon sont issues de son partenariat avec Arctic Cat. Propulsées par un nouveau moteur monocylindre à deux temps à injection semi-directe et refroidi au liquide de 397 cc produisant 65 ch, les nouvelles SXVenom, SXVenom Mountain et Transporter Lite ciblent respectivement les segments de sentier, de montage et utilitaire. Celles-ci partagent une grande majorité de leurs composantes, dont les embrayages (fabriqués par CVTech), la suspension avant (version de montagne avec amortisseurs hydrauliques et écart étroit), le châssis, le capot, le tableau de bord, les commandes et le guidon, entres autres. Chacun des modèles est équipé d’un démarreur électrique et de la marche-arrière électronique, deux éléments qui faciliteront la vie au quotidien. Les différences se retrouvent principalement au niveau de la suspension arrière, de la chenille et des skis.

La SXVenom est munie d’une chenille Hacksaw aux dimensions de 14 x 121 x 1 po, d’une suspension arrière à glissière non couplée et d’un pare-brise bas, le tout habillé dans un coloris bleu qui rappelle sa grande sœur la Sidewinder SRX.

La version Mountain garde ces mêmes coloris bleu et pare-brise bas, auxquels s’ajoutent une suspension arrière de montagne à poutre unique, une chenille Challenger de 15 x 146 x 2,0 po, le ski de montagne du fabricant et une sangle de guidon.

La Transporter Lite, quant à elle, vient avec une suspension arrière à charnière qui accueille une chenille Cobra de 15 x 146 x 1,6 po, une sangle de guidon, un pare-brise haut et les skis de montagne. Son banc, qui ressemble de près au siège de montagne du fabricant, peut accueillir un siège d’appoint.

Les Mountain Max

Voilà de nombreuses années que Yamaha n’a pas été de la partie dans le créneau des motoneiges de montagnes munies de moteurs deux-temps. Tout cela change en 2021 avec le lancement des nouvelles Mountain Max. Propulsées par le célèbre bicylindre de 794 cc produit par Arctic Cat, les nouvelles Mountain Max sont offertes en longueurs de 154 et 165 po, les deux versions munies de chenilles Power Claw aux talons de 3 po pour une traction accrue dans la poudreuse. Les amortisseurs sont des Fox QS3 réglables en compression, l’unité arrière étant verrouillable (la version QSL). La suspension arrière est à poutre unique, chose qui devrait améliorer la maniabilité dans la neige sans fond. La suspension avant est à écart étroit et les skis de montagne de Yamaha complètent le tout. On nous dit que les Mountain Max, bien qu’elles soient basées de près sur les M 8000 Hardcore d’Arctic Cat, viennent avec leur propre calibration des suspensions et des embrayages, ainsi qu’une cartographie-moteur qui leur est propre. Un superbe coloris bleu complète le tout.

Transporter 800

La Transporter 600, qui fut des nôtres pour une seule saison, est remplacée par une version plus musclée, propulsée par un deux-temps bicylindre à injection semi-directe de 794 cc. Le restant de la mécanique, y compris sa suspension arrière à charnière, sa chenille Power Claw de 15 x 153 x 2,25 po, ses skis de montagne et ses amortisseurs à gaz à haute pression, se retrouve inchangée pour 2021.  

Nouveau ski Stryke

L’arrivée des modèles 2021 signale la fin de la route pour le ski à double quille Tuner qui a longtemps fait partie de la gamme des motoneiges de sentier Yamaha.  À sa place, les modèles de piste 2021 (y compris la nouvelle SXVenom) seront équipés du nouveau ski Stryke. Un nouveau design à quille unique, le Stryke offre la possibilité de régler la pression exercée par le ski en échangeant des cales sur lesquelles s’appuient la semelle en caoutchouc. On nous parle d’une amélioration de la précision de conduite sans problème de louvoiement.

Nouveau pare-brise modèles GT

Les modèles de la sous-famille GT (soit la Sidewinder L-TX GT, la SRViper L-TX GT et la Sidewinder S-TX GT) reçoivent toutes un nouveau pare-brise à fabrication plus robuste, chose qui devrait améliorer l’efficacité des rétroviseurs en raison de la diminution dans le taux de vibration. De plus, le nouveau pare-brise vient avec indications de perçage justement pour la pose de rétroviseurs.

Ces articles pourraient vous intéresser