NouveautésArctic Cat 2020

Manufacturier: Arctic Cat - Année/modèle: 2020 - Catégorie: Nouveauté

MOTEUR

REFONTE DU C-TEC2 8000

Le puissant bicylindre à deux temps C-TEC2 8000 reçoit une foule de mises à niveau pour 2020, le tout censé le rendre plus propre et efficient. Parmi les changements, on note de nouveaux cylindres, de nouvelles chambres de combustion et une rampe d’alimentation révisée pour le moulin de 794 cc, toujours fabriqué à St. Cloud, au Minnesota. On nous parle aussi d’un volantmoteur révisé, celui-ci ayant plus de capteurs de position afin d’améliorer la précision de l’alimentation et de l’allumage, et ainsi, donner un meilleur rendement au moteur. Enfin, on nous mentionne que l’édition 2020 du moteur profitera d’une « nouvelle stratégie de calibration de l’alimentation en essence qui livrera davantage de propreté et de nervosité, avec une amélioration dans la puissance et la consommation ».

ArcticCat_Nouv20_1.jpg

Malgré quelques relances visant à obtenir plus de détails suite aux propos plutôt vagues des instances d’Arctic Cat concernant les changements apportés au moteur, nous n’avons pu obtenir plus d’information sur ces changements ou leurs effets avant d’aller sous presse.

CALIBRATION ZR 6000 R XC

ArcticCat_Nouv20_2.jpg

On nous dit que la calibration du bloc de commande électronique du moteur C-TEC2 6000 utilisé dans la célèbre ZR 6000 R XC a été révisée afin d’améliorer la performance de cette coursière cross-country.

ZR 200

Le monocylindre à quatre temps de 192 cc refroidi à l’air qui propulse la ZR 200 bénéficie d’une mise à niveau pour 2020, avec l’ajout d’un nouveau carburateur, d’une nouvelle boîte à air, d’une nouvelle calibration de la poulie menée et de nouveaux supports de moteur. Pour en savoir davantage, voyez la section Nouveautés Yamaha à la page 82.

CHÂSSIS

LES RIOT

ArcticCat_Nouv20_3.jpg

Arctic Cat lance une nouvelle famille de modèles hybrides pour 2020 avec l’introduction des nouvelles Riot. Remplaçant les anciennes XF Cross Country et High Country, les Riot gardent le siège de montagne, le guidon avec sangle et le tableau de bord de luxe (photo) de ses prédécesseurs. Une nouveauté pour 2020, les Riot adoptent les marchepieds élargis de ses consœurs ZR RR, profitant du coup de leur rigidité et de leur adhérence.

ArcticCat_Nouv20_4.jpg​​​​​​​

Les nouvelles Riot sont offertes en deux versions distinctes, soit la Riot de base et la Riot X, cette dernière se distinguant par son poteau de direction vertical et son pare-brise extra-bas, des caractéristiques qui découlent de son mandat axé davantage sur la pratique hors piste. La Riot, elle, est fournie avec un pare-brise bas.

ArcticCat_Nouv20_5.jpg

Le poteau de direction télescopique (ici en position allongée) est de série sur la Riot X.

Enfin, les deux variétés sont offertes en gris ou en vert, la version grise étant munie de phares avant à l’halogène, alors que ses consœurs vertes sont équipées d’un éclairage DEL.

SUSPENSION

SUSPENSION AVANT ARS II

ArcticCat_Nouv20_6.jpg

Lancée sur la coursière ZR 6000 R SX pour 2018 (et peaufinée davantage sur l’édition 2019), la nouvelle suspension avant Arctic Race Suspension II (ARS II) fait le saut aux modèles de série pour 2020. Comme son nom l’indique, celleci est une version évoluée de l’ancienne ARS, le modèle « II » se distinguant par son nouveau bras triangulaire supérieur et son bras de pivot révisé. Ce dernier, de fabrication forgée, est plus long que l’ancienne version, la portion sous le joint à rotule inférieur étant allongée de 38 mm (1,5 po), ce qui a pour effet de soulever la portion avant de la motoneige et ainsi, d’augmenter le dégagement. Malgré la majoration de la hauteur, on nous dit que la flèche statique a augmenté, ce qui implique une hauteur de conduite soulevée de seulement 18 mm (0,71 po). La nouvelle configuration augmente également la pression exercée par les skis, ce qui est censé améliorer l’adhérence. Autre point important, la nouvelle géométrie permet de repositionner le centre de roulis, l’abaissant légèrement (on parle de 25 mm [0,98 po]) et le rapprochant du centre de gravité, ce qui devrait améliorer la stabilité dans les virages. Enfin, contrairement à l’ancienne version, le nouveau bras triangulaire supérieur rend possible le réglage de l’angle de carrossage. L’écart entre les skis demeure à 106,7 cm (42 po) et le débattement à 254 mm (10 po). Notez que l’on retrouve la nouvelle ARS II sur tous les modèles ZR (sauf les 120 et 200), de même que sur la version de base de la Riot.

LES RIOT

Afin de préparer les nouvelles Riot à livrer combat à la concurrence dans le marché des motoneiges hybrides, les ingénieurs de la marque ont conçu une toute nouvelle suspension arrière non couplée qu’ils ont baptisé Cross-Action.

ArcticCat_Nouv20_7.jpg

On nous dit que celle-ci, qui remplace l’ancienne Float-Action, est inspirée de la Slide-Action (version 348 cm [137 po]), notamment en ce qui a trait à la portion avant. On nous informe que l’ensemble du bras avant ressemble de près à celui de ladite Slide-Action, bien que la Cross-Action ne soit pas dotée d’un bras avec fente (lui permettant de glisser) à son extrémité supérieure. La nouvelle suspension est aussi équipée du célèbre Torque-Sensing Link (ou lien sensible au couple), un dispositif permettant une meilleure gestion de la tension de la chenille. Les ressorts à torsion sont réglables à trois positions de précharge et l’essieu arrière présente trois roues de renvoi. La Cross-Action fournit 34,3 cm (13,5 po) de débattement et accueille des chenilles de 370,6 cm (146 po). Les grattoirs sont de série.

ArcticCat_Nouv20_8.jpg

Les Riot sont toutes chaussées du même ski G2 ProClimb-7 que l’on retrouve sur les modèles M.

Riot X

ArcticCat_Nouv20_9.jpg

Destinée à passer la majorité de son temps loin des sentiers, la version X est équipée de la suspension avant de montagne (Arctic Mountain Suspension) avec bras de pivot profilés et inclinés, de même qu’un écart des skis plus étroit et réglable de 100,3 à 105,4 cm (39,5 à 41,5 po). La chenille est une Challenger de 38,1 x 370,6 x 5,08 cm (15 x 146 x 2 po).

Riot

La version de base est conçue dans l’optique d’une utilisation partagée à parts égales entre la poudreuse et le sentier, d’où la décision de la munir de la suspension avant ARS II. Membre de la famille Cobra de Camso, la chenille offre à l’acheteur le choix entre les versions à talons de 3,4 cm (1,35 po) ou 4,1 cm (1,6 po).

Choix d’amortisseurs

Arctic Cat a prévu pour les modèles Riot deux choix d’ensembles d’amortisseurs, ceux-ci variant en fonction de la couleur de la motoneige. Les modèles à coloris gris (6000 et 8000) sont dotés d’unités à gaz à piston flottant interne d’un diamètre de 3,81 cm (1,5 po), alors que les versions vertes (8000 uniquement) sont équipées d’amortisseurs Fox QS3 1.5 à réservoir distinct et réglables en compression dans la suspension avant (photo), d’un modèle à gaz à piston flottant interne dans la position centrale et enfin d’un amortisseur Fox QS3 2.0 à l’arrière.

ArcticCat_Nouv20_10.jpg

MISES À NIVEAU iACT

Le système d’ajustement électronique des amortisseurs iACT évolue pour 2020 avec l’ajout de nouveaux réglages personnalisés 106,7 cm (42 po) et le débattement à 254 mm (10 po). Notez que l’on retrouve la nouvelle ARS II sur tous les modèles ZR (sauf les 120 et 200), de même que sur la version de base de la Riot. 20 Motoneige Québec Septembre 2019 pouvant être programmés dans le système et sauvegardés sous l’appellation Driver 1 ou Driver 2. Plus précisément, en plus de retenir les trois options de l’an dernier (soit souple, moyen et ferme), l’édition 2020 du iACT rend possible la configuration de combinaisons de réglages indépendants, ou différents, entre les amortisseurs avant et celui de l’arrière, ce qui n’était pas possible auparavant.

LES ZR SNO PRO

ArcticCat_Nouv20_11.jpg

Les versions Sno Pro de la famille ZR suivent les traces de la Thundercat 2019 avec l’intégration de mises à niveau visant une conduite plus sportive en sentier. En effet, on a réduit la hauteur de conduite en remplaçant des ressorts hélicoïdaux à taux simples des amortisseurs avant par des ressorts à double taux, soit un ressort avec taux initial plus souple. Les ressorts à torsion dans la suspension arrière Slide-Action sont également nouveaux, ceuxci ayant moins de précharge tout en préservant le même taux final. Ces changements ont pour effet d’augmenter la flèche statique (soit l’affaissement des suspensions sous le poids de la motoneige), abaissant ainsi la hauteur de conduite sans compromettre les débattements de suspension qui demeurent de 25,4 cm (10 po) à l’avant et de 34,3 cm (13,5 po) à l’arrière. Il est à noter qu’en plus d’améliorer la conduite en sentier, cette baisse améliore le profil aérodynamique des motoneiges. Par ailleurs, les changements ne s’arrêtent pas là et les Sno Pro passent elles aussi à des amortisseurs non réglables.

ArcticCat_Nouv20_12.jpg

La chenille RipSaw (de Camso) de 38,1 x 347,98 x 2,54 cm (15 x 137 x 1 po) que l’on retrouve sur les Sno Pro est identique à celle utilisée sur la Thundercat et sa consœur SRX chez Yamaha.

SLIDE-ACTION 137

L’arrivée de la nouvelle suspension avant ARS II a exigé que les ingénieurs de la marque revoient la suspension arrière Slide-Action 137 afin d’assurer une complicité optimale entre les deux systèmes. Dans les faits, le soulèvement du devant de la motoneige occasionné par les bras de pivot allongés de la suspension ARS II a forcé une refonte de la portion avant de la Slide-Action dans le but d’augmenter la course d’environ 10 %. Pour ce faire, les ingénieurs ont dû réviser le point d’encrage du bras avant (lequel demeure inchangé) aux rails de suspensions. Le bras reposant maintenant plus haut sur les rails présente un angle plus plat, réduisant du coup le transfert dynamique et, par le fait même, améliorant la stabilité de la motoneige en accélération. On nous dit qu’on a dû également augmenter la course de l’amortisseur central d’environ 12 mm (0,47 po).

ArcticCat_Nouv20_13.jpg

LES MODÈLES M

La suspension arrière Alpha One introduite l’an dernier sur la M 8000 Mountain Cat Alpha One est intégrée aux autres modèles de la gamme M (soit le modèle de base et la version Hardcore) pour 2020. Chaque modèle est offert en versions de 391 ou 419 cm (154 ou 165 po) et chaussé d’une chenille Power Claw à talons de 7,62 cm (3 po). La différence entre les divers ensembles repose notamment sur le choix des amortisseurs, le modèle de base étant équipé des amortisseurs à gaz à piston flottant interne aux quatre coins, alors que la Hardcore est dotée d’amortisseurs Fox QS3 1.5 en avant et au centre, et d’une version arrière de type QSL vérrouillable.

ArcticCat_Nouv20_14.jpg

La Hardcore, chargée de livrer combat sur les pistes de hillcross (entre autres), est équipée d’amortisseurs Fox QS3 Zero et de ressorts hélicoïdaux.