Rumeurs et nouvelles

Rumeurs et nouvellesArctic Cat

Publié le 8 décembre 2019 - Michel Garneau

Les 2021 arrivent!

Après une campagne de promotion de ses modèles 2020 que l’on pourrait qualifier de hors norme, le fabricant de Thief River Falls, au Minnesota, fait de nouveau un pied de nez aux traditions du marché avec un lancement précoce d’une partie de sa gamme de modèles 2021.

En effet, le 18 octobre dernier, Arctic Cat a présenté la première partie de ses nouveaux modèles, ceux-ci étant essentiellement des versions peu modifiées des modèles 2020.

Photo : ZR6000RXC, vignette : La célèbre ZR 6000 R XC figure parmi les modèles 2021 lancés en octobre dernier.

Voici donc un survol des nouveautés :

Le système d’ajustement des amortisseurs, connu anciennement sous le nom de iACT, change de nomenclature et devient ATAC, l’acronyme de Arctic Technology Adjustable to Conditions (ou technologie Arctic réglable aux conditions). Seul le nom a changé, toutefois, le système permettant toujours non seulement de changer l’amortissement en compression des deux amortisseurs avant et de celui à l’arrière à souple, moyen et ferme, mais également de choisir des réglages distincts aux deux extrémités en utilisant les Options Driver I et Driver II.

Comme par le passé, la technologie ATAC est disponible uniquement sur certains modèles ZR (soit les ZR 6000 137 ES LTD ATAC, ZR 8000 137 ES LTD ATAC et ZR 9000 137 Thundercat ATAC).

Le célèbre Torque Control Link (TCL), un bras rigide qui relie les poulies motrices et menées et maintient constante la distance séparatrice, est de retour pour 2021, son bras en aluminium étant remplacé par une version en fibre de carbone. On nous dit que cette révision contribue à retrancher 1,15 kg (2,5 lb) de poids tout en améliorant l’amortissement des vibrations provenant du moteur. On retrouve le nouveau TCL sur les ZR 6000, ZR 8000, Riot 8000 (photo) et les M 8000 (versions Mountain Cat et Hardcore).

Photo : Riot 8000

Depuis de nombreuses années maintenant, les motoneiges Arctic Cat de pleine taille étaient presque exclusivement livrées avec des lisses doubles décalées. Alors que celles-ci aident à réduire le louvoiement, le fait est qu’elles le font au prix d’une diminution de la précision de conduite. Pour 2021, de nombreux modèles (soit les ZR 6000, ZR 8000, Riot 8000 et le Norseman X 8000) font fi des lisses doubles en faveur des lisses simples.

Photo : NorsemanX, vignette : La Norseman X 8000 est de retour après une année d’absence.

La M 8000 Hardcore et la M 8000 Mountain Cat reçoivent une nouvelle calibration de leurs amortisseurs pour 2021, ceci en vue d’améliorer leur rendement dans les grosses bosses.

Les petites ZR sont maintenant munies d’amortisseurs avec collet de précharge réglable à l’avant, permettant de choisir parmi cinq réglages (le réglage le plus ferme étant environ 50 % plus rigide que le plus souple). Pour effectuer ce changement, on doit se procurer la clé prévue à cette fin (no de pièce 0644-658).

Photo : ZR 200

La ZR 200 (photo) reçoit également une mise à niveau de sa suspension arrière, son nouveau design plus épuré étant plus léger que par le passé.

Autre nouveauté pour les motoneiges 2021, Arctic Cat offrira, pour chaque modèle, un ensemble d’accessoires unique qui sera offert à prix réduit. Autrement dit, le fabricant a assemblé une sélection d’accessoires pour chaque modèle qui sera offerte à un prix avantageux pour ceux et celles qui choisissent de les acheter. Voir auprès de votre concessionnaire Arctic Cat pour plus d’information quant aux particularités de ces ensembles.

Durabilité de la suspension Alpha One

Comme le veut la tendance moderne, des discussions sur l’apparente fragilité de la suspension Alpha One sont apparues sur les médias sociaux et forums de discussion l’hiver dernier. Interrogées à ce sujet, les instances chez Arctic Cat ont mentionné que le taux de bris a été très bas et s’est en outre amélioré de façon perceptible lorsque les conditions de neige se sont améliorées. Dans les faits, il y a eu très peu de réclamations de garantie.

On peut donc en tirer deux constats : d’une part, il ne faut pas croire tout ce qu’on lit; d’autre part, certains auraient avantage à faire preuve de plus de retenue lorsque les conditions de neige ne sont pas idéales, notamment en début de saison.

Photo : Alpha

Ces articles pourraient vous intéresser