Rumeurs et nouvelles

Rumeurs et nouvellesYamaha

Publié le 8 décembre 2019 - Michel Garneau

Skis Sidewinder X-TX LE

La refonte des Sidewinder X-TX, avec, entre autres, l’ajout de la nouvelle suspension arrière Versattak et d’une chenille plus longue de 370,8 cm (146 po), a permit de réaliser une belle amélioration pour ces modèles. La version LE, orientée plus fortement du côté sentier pour 2020, profite également de la nouvelle suspension avant ARCS offrant davantage de gains dans sa tenue en sentier. Une autre révision qui, si elle ne fait pas les manchettes, la perfectionne davantage est le remplacement du ski Tuner III à double quille par un nouveau ski « hybride » d’une largeur de 16,5 cm (6,5 po). Tant qu’à changer de ski, pourquoi ne pas simplement utiliser le ski de montagne du fabricant, comme on a fait sur la version SE? La raison en est simple : la largeur supplémentaire du ski de montagne rendrait la LE trop large, surpassant même la largeur maximale permise par la réglementation dans de nombreuses juridictions. Le ski de 16,5 cm (6,5 po), qui est légèrement plus étroit, lui permet de respecter la largeur maximale de 121,9 cm (48 po).

Photo : X-TX, vignette : Le remplacement du ski Tuner III par le nouveau ski « hybride » améliore l’adhésion de la nouvelle Sidewinder X-TX LE dans les virages, ce que nous accueillons à bras ouverts.

Le point sur la Transporter 600

Nos fidèles lecteurs se souviendront que nous avions présenté la Transporter 600 (connue sous son nom européen MP 600 XE Transporter) dans notre revue de novembre 2018 (vol. 44, no 2). Celle-ci, lancée sur le marché scandinave pour l’année modèle 2019, devait initialement faire partie de la gamme Yamaha 2019 sur notre côté de l’Atlantique. Toutefois, la décision de couper dans la production en vue de réduire les inventaires l’an dernier a fait en sorte que son introduction soit repoussée à cette année.

Photo : Transporter, vignette : Nous voici à l’aube de l’année 2020 et les motoneigistes sur les deux côtés de l’Atlantique peuvent profiter de la polyvalence de la Transporter 600.

Essais YRSS sur une Sidewinder

Lors du Snow Shoot à West Yellowstone en mars dernier, on nous a appris que les ingénieurs chez Yamaha avaient fait des essais sur un modèle Sidewinder de la suspension avant YRSS (soit le système de suspension avant si remarquable sur la dernière édition de l’Apex en 2018). On nous informa que la différence entre la conduite du prototype muni du système YRSS et le modèle de production équipé d’amortisseurs QS3 était plutôt minime, à tel point que l’on décida de ne pas poursuivre le développement de la version YRSS.

Photo : Apex, vignette : Alors que l’impact du système YRSS sur la conduite de l’Apex était des plus favorables, on nous informe que l’impact de ce système sur une Sidewinder est négligeable.

Ces articles pourraient vous intéresser